vendredi 7 octobre 2022

Messe pour la Paix : Villancico en concert du 17 au 23 octobre

     


Cette année le Choeur Villancico a choisi une oeuvre contemporaine de Karl Jenkins composée en 1999 : " The Armed Man, Messe pour la Paix", un sujet bien d'actualité !

C'est une Ode à la Paix qui atteint l'universalité au travers des textes choisis par Guy Wilson ( divers pays, époques et religions) Elle est structurée par des éléments traditionnels de l'ordinaire de la messe latine et Jenkins multiplie les références musicales : polyphonie renaissance, baroque, chant grégorien, choral protestant et composition contemporaine.

Les textes sont d'origine biblique (psaumes) chrétienne (l'ordinaire de la messe) ainsi que des textes de Rudyard Kipling, d'Alfred Tennyson, de Toge Sankichi survivant d'Hiroshima, ou encore des extraits de Mahabharata. L'oeuvre défend des valeurs humanistes. 

Cette oeuvre est une messe mondialement interprétée exprimant la montée de la peur, la construction d'un conflit et l'avènement d'espoir pour l'avenir. Cette messe, incroyable construction autant rationnelle qu'émotionnelle, nous emmène au plus profond de nous-même.

Billetterie Monticket.re ou sur place

Lundi 17 octobre 19 h Eglise du Ouaki ND de Fatima RIVIERE SAINT LOUIS

Mardi 18 octobre 19h Eglise de la RAVINE DES CABRIS

Vendredi 21 octobre 19 h Eglise de Sainte Clotilde SAINT DENIS

Samedi 22 octobre 19h Eglise de SAINT GILLES LES BAINS

Dimanche 23 octobre 17 h Eglise du 14e kilomètre- LE TAMPON


Plein tarif : 20 euros

Tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi, bénéficiaires de minimas sociaux ) 10 euros

Gratuit pour les moins de 18 ans

samedi 13 novembre 2021

Les jardins de l'hacienda Barrera

C'est du bonheur de se promener dans ces jardins. Il en existe plusieurs.
Le jardin romain, étroit et bordé de hauts murs de pierres, jalonné de bancs, au milieu d'une végétation exotique prolifique.

Puis nous voilà dans le jardin des orangers où  on remplace actuellement les arbres qui ont dépéri.
 Tout près, un jardin oriental avec son bassin et son petit pont.

À côté l'inévitable jardin mexicain avec ses cactus aux couleurs, formes et tailles très diverses.

Il existe aussi dans ces lieux un jardin appelé le jardin de la Reine


La Hacienda de San Gabriel de Barrera.

A Guanajuato, on peut visiter deux anciennes hacienda. Nous avons visité celle de San Gabriel de Barrera. Nous avons pris un taxi pour y aller et un bus pour en repartir.

Cette hacienda date de l'occupation espagnole,  témoins en sont l'architecture des bâtiments, le riche mobilier...
Les habitations ont été converties en musée. On peut y déambuler tranquillement et par les fortes chaleurs profiter de la fraîcheur des lieux. Un patrimoine très riche nous plonge immediatement dans la vie de ces familles aisées qui ont occupé les lieux...

Même une chapelle a été édifiée dans l'enceinte de cette propriété.

mercredi 10 novembre 2021

Danse des Petits Vieux

Nous avons eu l'occasion à deux reprises de voir la Danza de los Viejitos dans le Michoacan. Une première fois  le 1er novembre à Morelia : trois petits vieux  (plutôt des personnages déguisés en vieux ) évoluaient sur la place avec des chaussures en bois dont les claquements donnaient le rythme.


Puis le 2 novembre à Patzcuaro. Quatre petits vieux au rythme d'un instrument de musique, toujours en claquant leurs chaussures de bois, dansaient avec leur canne.



Mexico : une terrasse face à Bellas Artes

La vue est imprenable sur Bellas Artes, monument majestueux tout en marbre de carrare, au dôme doré. 
Il suffit de monter au 8e étage de "Sears", un grand magasin. 
Là, se trouve une terrasse très convoitée où on peut boire du café, du chocolat, une horchata...on peut aussi y commander de délicieuses pâtisseries.

La kombucha

Non, ce n'est pas une danse, encore moins une compote, c'est une boisson que j'ai découverte hier en terrasse à La Ruda.

Il s'agit d'un breuvage rafraîchissant  issu de la fermentation du thé vert et du sucre de canne. A consommer froid.
J'ai aimé.


Ascension de la Bufa

Pour qui veut dominer Guanajuato, une randonnée au Cerro de la Bufa (3001 m d'altitude) s'impose.

L'expédition est sportive et sous la chaleur c'est à mon humble avis un calvaire, raison pour laquelle je n'ai pas accompagné Caro et Monique,  les deux courageuses parties à 14h30 de l'après-midi et redescendues à 18h,  au coucher du soleil.